Accueil > Guide de Voyage en Inde

Comparez 20 voyagistes :


Vols
   De vers
 
Départ :
Retour :

Drapeau

Capitale : New Delhi

Régime : république parlementaire fédérale

Superficie : 3 287 263 km²

Population : 1,267 milliard d’habitants

Monnaie : roupie indienne

Widget/lien météo actuelle

Heure locale : GMT/UTC + 5h30

Langues officielles : hindi et anglais

Religion : hindouisme

Indicatif téléphonique : + 91

PIB/hab : 1 627 $

Top destinations

Mumbai

Marine Drive MumbaiCette mégalopole vibrante abrite le cœur de l’Inde. C’est la plus grande ville de ce sous-continent avec près de 20 millions d’habitants, à la fois centre financier, industriel et commercial. Pleine de contrastes et d’extrêmes, elle offre un melting-pot social et une atmosphère très particuliers. Aussi connue sous le nom de Bombay, la ville accueille tous les studios bollywoodiens alors que dans les rues, des enfants mendient pour trouver de quoi manger. Les restes de l’architecture coloniale se mêlent aux monuments Art Déco comme en témoigne la gare Victoria Station. La Porte de l’Inde est le monument symbolique de la ville,  arc face à la mer vers l’île d’Elephanta et ses sublimes grottes troglodytes inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.

New Delhi

new delhiCapitale de l’Inde située sur les plaines du Gange, la ville appartient à l’état de Delhi qui est en réalité divisé entre New Delhi à la population plus aisée et Old Delhi, bruyante et agitée. Son architecture est très marquée par son histoire : traces de la colonisation britannique, vestiges d’empires disparus, de forts moghols et de bazars séculaires.

Le Taj Mahal et le Fort Rouge sont les deux perles à ne pas manquer. Le Temple du Lotus, construit par les Bahai offre de son côté de l’insolite. Le Tombeau de Humayun, classé à l’Unesco, transporte loin de l’agitation de la ville et est un lieu de sérénité, entouré de jardins moghols.

Jaipur

jantar mantar jaipurCapitale de l’état du Rajasthan, Jaipur est aussi appelée la « ville rose » à cause de ses habitations en grès rose. Construite au XVIIIème siècle derrière de grands remparts, la ville est aussi protégée par la chaine montagneuse des Aravalli. Le City Palace reste toujours l’actuel du Maharadja et de sa famille et non loin de là, le Jantar Mantar est un observatoire astronomique abritant un cadran solaire de 27 mètres de hauteur et qui donne l’heure exacte de la journée à 30 secondes près. Ils incarnent l’architecture raffinée indienne. Un autre monument incontournable et l’un des plus connus est le Palais des Vents ou le Hawa Mahal. Il est caractérisé par ses petites fenêtres qui donnaient l’occasion aux femmes de la cour royale d’observer dans la rue sans être vues et qui rafraichissaient également l’air.

Calcutta

victoria station calcuttaMalgré la pauvreté, les bidonvilles, la saleté des rues, la pollution et une forte densité, Calcutta mérite que l’on s’y arrête pour son architecture coloniale avec le célèbre Victoria Memorial Hall et pour sa dynamique culturelle. Traversée par le fleuve Hooghly, il y a toute une vie sacrée le long des ghâts, ces hautes marches de pierre qui bordent l’eau. Calcutta est aussi un haut lieu de pèlerinage avec le temple de Kali, dédié à la mère fondatrice de l’hindouisme.

Trouver un vol

Météo : Quand partir ?

L’Inde présente une grande variété climatique du fait de l’immensité de son territoire.

La mousson débute fin mai et se termine généralement fin octobre. Les pluies sont diluviennes dans le Nord de juillet à août et elles se déplacent et s’étendent sur tout le territoire. D’octobre à janvier, les températures baissent considérablement dans le Nord par rapport au Sud où elles restent stables.

D’octobre à mars, c’est la saison fraîche et sèche : les températures sont plus supportables et l’humidité diminue. La période d’avril à juin est celle de la saison chaude avec des températures record pouvant parfois même dépasser les 45°C dans le centre du pays.

Le meilleur moment pour se rendre en Inde est donc entre novembre et février car le temps y est le plus propice pour la plupart des régions.

Histoire / Culture

inde arts

Religion

La religion et le sacré tiennent une place majeure et rythment la vie quotidienne des indiens.

Près de 80% de la population pratique l’hindouisme qui repose sur la réincarnation de l’âme et sur le fait que l’univers se fonde par la Vérité. L’Inde est aussi le deuxième pays islamique du monde (après l’Indonésie) avec près de 100 millions de fidèles.

Les autres religions minoritaires sont évidemment le bouddhisme qui veut supprimer le désir à l’origine de la souffrance et prône la suppression des castes (1% de la population), le sikhisme (1,9%) dont on reconnait les pratiquants à leur barbe et turban coloré, le christianisme (2,3%) surtout dans le sud et les jaïns (0,4%) adeptes de la non-violence et végétariens.

Coutumes et traditions

Les castes reflètent la conception hindouiste du monde. Bien que ce système religieux ne soit pas reconnu par la Constitution indienne, il est toujours pratiqué et conserve une grande influence (spécialement dans les campagnes). Il vise à hiérarchiser la société indienne et les relations sociales, par définition inégalitaires.

On trouve : les brahmanes (lettrés et prêtres), les khsatriya (guerriers, soldats), les vaishyas (commerçants) et les sudras (serviteurs, artisans, fermiers). Enfin, les parias sont les intouchables et n’appartiennent à aucune caste. Les femmes appartiennent par définition à la caste la plus basse car elles sont l’objet du désir.

Cette hiérarchie est fondée sur la pureté rituelle et la caste est un véritable cadre de vie dans lequel se trouve famille et amis et dont il est impossible de sortir.

D’autre part, il est important de savoir que la vache est sacrée en Inde car c’est la mère nourricière, elle représente la vie dans la religion hindouiste et est protégée par la déesse Krishna. Vous pourrez être surpris de les voir déambuler dans les rues et parfois aussi d’être à l’origine d’énormes embouteillages.

Le sari est aussi un habit traditionnel en Inde. Il en existe une grande variété de types et de tissus. Il peut exprimer divers événements, occasions et humeurs et la manière de le draper dépend de la région, de la religion ou encore des ethnies.

Langues

La langue officielle est l’hindi mais 18 autres langues sont reconnues par la Constitution telles que le mayamal, le bengali, le tamoul, l’ourdou et le pundjabi. De plus, on recense 1 600 dialectes dans tout le pays.

L’anglais est également plutôt répandu et parlé par 5% de la population, soit tout de même 50 millions de personnes !

Arts

Le patrimoine artistique et architectural, notamment des temples est d’une extrême richesse.

La musique et la danse sont les arts de prédilection en Inde car ils ont été transmis depuis des siècles par des lignées de maitres.

La musique « hindoustanie » se trouve dans le Nord et les danses mélangent dévotion et danse de cour alors que dans le Sud, c’est la musique « carnatique » qui domine et le style de danse restent proche des formes traditionnelles hindoues.

Enfin, l’industrie du cinéma indienne est la première au monde, dépassant les productions hollywoodiennes. Cela s’explique par la sortie de deux films par jour en moyenne. La majorité sont tournées à Bollywood (basé à Mumbai) et sont la plupart du temps des comédies musicales sur des thèmes romantiques et des intrigues basiques véhiculant les valeurs familiales et religieuses. Les productions sont largement destinées à un public local avec 90% des films en langue hindi.

Gastronomie

Il existe un grand contraste culinaire entre le Nord et le Sud et également en fonction des régions.

Dans le Sud, la cuisine est principalement végétarienne à base de riz, légumes et sauces épicées. Ce régime strict s’explique par la religion et des motifs économiques.

A l’inverse, dans le Nord, on consomme davantage de viandes comme le mouton ou le poulet entre autres et on trouve également une grande variété de pains (naan, dosaï, roti et chapati).

Les spécialités à gouter sont notamment le dhal, plat de base dans tout le pays avec des lentilles, le curry, les tandooris qui sont des morceaux de viandes ou poissons ayant macérés dans du yaourt épicé et cuit dans un four en terre.

A voir / à visiter

Incontournables

taj mahal

Le Taj Mahal d’Agra

Il s’agit du mausolée le plus célèbre, symbole universel de l’amour : le sultan moghol Shah Jahan le fit ériger pour son épouse, morte en couche. Ce monument est une véritable merveille et prouesse architecturale avec ses coupoles en forme de bulbe, des motifs floraux ciselés dans le marbre blanc et des versets du Coran calligraphiés notamment.

Le Fort Rouge est le deuxième joyau d’Agra à ne pas manquer, constitué de mosquées, palais et jardins exceptionnels, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le Rajasthan

jaipurCette région est située dans le Nord-Ouest et offre un voyage dans le temps à la découverte de l’Inde éternelle. Jaipur, la « ville rose », Jodhpur, la « ville bleue », Jaisalmer, la « ville dorée » ou encore Udaipur vous éblouiront avec les palais des Maharajas dont le City Palace, Lake Palace et le Palais des Vents. Les temples jaïns de Ranakpur et une balade à dos de chameau dans le désert du Thar compléteront ce dépaysement total.

Le Tamil Nadu

chidambaram indiaAu Sud-Est de la péninsule, cette région possède une richesse impressionnante à la fois culturelle et au niveau de son architecture religieuse. Madurai, une des cités les plus anciennes, Auroville, cité utopique et pacifiste, le Fort Saint-Georges à Madras, héritage de la colonisation britannique et Pondichéry qui transporte dans la nostalgie des anciens comptoirs sont à voir absolument. Enfin, il y a également les plus beaux temples comme Chidambaram avec son architecture dravidienne ou Sri Meenakshi ainsi que les Ghats occidentaux.

Ladakh

pangong tso indiaLes amateurs de trekking seront ravis et découvriront des paysages magnifiques et riches : verdoyants dans les vallées de Shyok et de la Nubra, montagneux vers le lac Pangong Tso, le plus salé du monde aux confins de l’Himalaya. La vallée de l’Indus présente aussi des monastères bouddhiques tibétains ainsi que des peintures murales et des gompas d’une grande beauté.

A faire

Sports et loisirs :

  • Le yoga qui permet l’union du corps et de l’esprit
  • Le criquet est le sport favori des indiens
  • Skier dans l’Uttarakhand et dans l’Himachal Pradesh
  • Sports nautiques: kayak, rafting, plongée (îles Andaman)
  • Randonnées en haute montagne, alpinisme, spéléologie
  • Visiter les parcs nationaux et les réserves naturelles d’animaux comme celle de Ranthambhoredans le Rajasthan ou le Bandipur National Park

Fêtes et événements :

ganesh

L’Inde possède tellement de particularismes régionaux qu’il est impossible de lister toutes les fêtes et jours fériés qui sont plus nombreux que les jours de l’année !

  • 26 janvier : fête de la République
  • La parade des éléphants à Kérala (janvier)
  • Sankranti: fête hindoue pour marquer le passage du soleil en Capricorne et célébrée par un envol de milliers de cerfs-volants en Uttar Pradesh et au Maharashtra (janvier)
  • Pongal,fête la plus importante de l’Inde du Sud: célèbre la fin des moissons et le nouvel an tamoul (15 janvier)
  • Losar ou le nouvel an tibétain : célébrations surtout en Himachal Pradesh et au Ladakh pendant près de 15 jours (février/mars)
  • Holi: fête des couleurs et bataille de pigments multicolores et d’eau pour annoncer l’arrivée du printemps dans le Nord de l’Inde (février/mars)
  • Naissance du Bouddha (avril/mai)
  • 15 août : fête de l’indépendance de l’Inde en 1947
  • Fête de Ganesh: célébrations du dieu à tête d’éléphant en promenant des effigies dans les rues (septembre)
  • Dussehra: on célébre la victoire du dieu hindou Rama sur le roi démon Ravana (octobre)
  • La foire aux dromadaires de Pushkar (novembre)
  • Diwali : nouvel an hindou (octobre/novembre)

Informations pratiques

Formalités : passeport / visa

Les ressortissants de l’Union Européenne doivent être en possession d’un passeport en cours de validité, au moins valable 6 mois après la date de retour et disposant de 3 pages vierges consécutives.

Il est aussi obligatoire de détenir un visa pour entrer en Inde. Pour l’obtenir, il faut faire une demande en ligne (e-Tourist Visa). Le coût moyen est aux alentours de 60 dollars et la durée du visa est de 6 mois.

Vérifiez bien que vous avez joint tous les documents exigés à transmettre car sinon, le risque est que les autorités rejettent votre demande.

Santé / Sécurité

L’Inde est un pays dans lequel les conditions d’hygiène sont très mauvaises. Les soins médicaux dispensés restent rudimentaires et le système de santé indien est marqué par des disparités importantes entre les grandes villes et les zones rurales. Il est donc important de souscrire à une assurance couvrant vos frais et un rapatriement éventuel.

Munissez-vous également au préalable des médicaments dont vous pourriez avoir besoin durant votre voyage comme du désinfectant, des pansements, des anti-diarrhéiques, des antalgiques, des anti-nauséeux pour le mal des transports et surtout des produits anti-moustiques. Les insectes sont en effet porteurs de nombreuses maladies (chikungunya, dengue, paludisme). Essayez de porter des vêtements couvrants et de dormir sous des moustiquaires imprégnées d’insecticides surtout pendant la saison des moussons.

Aucun vaccin n’est obligatoire pour les voyageurs européens. Cependant, il est vivement conseillé d’avoir ses vaccinations standards à jour comme le tétanos, l’hépatite A et B, la diphtérie, la poliomyélite, la coqueluche, ROR, la fièvre typhoïde entre autres.

Si vous effectuez un séjour prolongé ou dans des régions plus reculées de l’Inde, les vaccins contre la rage, le paludisme, l’encéphalite japonaise et la méningite à méningocoque sont recommandés.

Précautions sanitaires supplémentaires :

  • Ne jamais boire de l’eau du robinet ou une eau non contrôlée (même les glaçons). Autrement, stériliser l’eau en la faisant bouillir pendant 15 minutes ou utiliser des filtres comme Lifestraw ou Micropur
  • Evitez les fruits et légumes crus, non lavés, pelés ou cuits ainsi que le lait et les produits congelés, les jus d’orange sont aussi souvent allongés à l’eau
  • Se laver les mains régulièrement, avant les repas
  • Ne pas se faire raser par les barbiers dans les rues car une coupure avec un de leur instrument souillé peut constituer un grand risque de transmission du virus du sida ou de l’hépatite B ou C

Numéro d’urgence utile : composez le 110 pour la police.

Au niveau de la sécurité, l’Inde est un pays relativement sûr. Le Ministère des Affaires Etrangères déconseille néanmoins aux ressortissants français de se rendre dans les zones frontalières avec le Pakistan et la vallée du Cachemire.

Conservez toujours sur vous vos papiers importants, prévoyez également des photocopies et ne confiez jamais vos documents officiels à personne.

Les objets de valeur affichés de manière ostentatoire sont déconseillés afin d’éviter les pickpockets et les vols à l’arraché.

Méfiez également des escroqueries et arnaques en tout genre (faux guides et rabatteurs).

D’autre part, si vous êtes une femme et de surcroit si vous voyagez seule, prêtez une attention particulière aux hommes qui n’auront généralement pas les mêmes attentes que vous. Protégez-vous en portant une alliance signifiant que vous êtes mariée, ne vous promenez surtout pas seule le soir, soyez ferme avec les interlocuteurs qui vous importunent afin d’attirer l’attention des passants, renseignez-vous au préalable sur la réputation des masseurs et méfiez-vous du « eve teasing » en portant des vêtements couvrants et pas de décolletés car cette forme de harcèlement consiste à pincer les étrangères.

Transports

Pour les longues distances, le mieux est de se déplacer en avion étant donné l’immensité du pays. Les vols intérieurs sont assurés par de plus en plus de compagnies low costs comme IndiGo Airlines, Jet Konnect ou Go Air, ce qui diminue les coûts et rend ce moyen de transport plus accessible.

Le réseau ferré est l’un des plus développé au monde. Très économique, l’inconvénient majeur est que les trains sont souvent bondés. Il est indispensable de réserver sa place le plus tôt possible en remplissant un formulaire au reservation center de la gare. S’il ne reste plus de places, vous serez mis sur waiting list si des annulations permettent de libérer des places. Le tourist quota et le tatkal scheme sont d’autres systèmes. Le tourist quota réserve des places aux touristes et aux indiens étrangers et le tatkal scheme ouvre certaines places à la réservation uniquement la veille du départ. Il est aussi conseillé de toujours faire attention à ses bagages pour éviter les mauvaises surprises (picpockets et vols fréquents).

Les bus offrent une plus grande mobilité car ils vont partout avec des liaisons rapides et fréquentes. Il y a les bus gouvernementaux et les bus privés qui sont à privilégier car ils sont en meilleur état et plus entretenus. Il est possible d’acheter son billet dans les gares routières ou via les agences de voyage.

Autrement, la location de voiture avec un chauffeur est une autre option. En effet, l’état des routes reste mauvais avec des nids de poules, des voies coupées, les embouteillages et klaxons, une conduite à gauche et très peu de gens qui respectent le code de la route : un véritable danger !

Enfin, dans les grandes villes indiennes, vous trouverez de nombreux transports urbains comme les taxis, les rickshaw (tuk-tuk), tempo, vikram ou les cyclo-pousses. Attention cependant aux arnaques : certains chauffeurs n’enclenchent pas leurs compteurs pour demander des prix élevés par exemple.

Electricité

Le courant est de 220 volts. On trouve plusieurs sortes de prises : certaines à fiches rondes comparables aux françaises et d’autres plus larges. Il est donc conseillé d’apporter un adaptateur.

Sachez que les coupures de courant sont fréquentes car le pays n’est pas autosuffisant. Préférez alors si possible un hébergement possédant un générateur pour éviter ces désagréments.

A savoir

  • Saluez vos interlocuteurs en joignant les mains sous le menton et en baissant la tête, accompagné d’un  « namaste ». Serrer la main est considéré comme impur et faire la bise comme un acte sexuel.
  • On ne mange qu’avec la main droite car la gauche est réservée aux activités impures
  • Déchaussez vos avant d’entrer dans les temples ou dans une maison
  • Les indiens ne montrent pas leurs sentiments amoureux en public: cela peut choquer si vous vous embrassez ou même tenez la main en public, à éviter !
  • Ne touchez pas la tête d’un enfant car cette partie du corps est considérée comme le siège de l’âme et ne dirigez pas vos plantes de pieds vers quelqu’un

Vidéo – Un aperçu de l’Inde du Sud :


Notez cette page :
Guide de Voyage en Inde 4.89/5 - 18 votes




Partagez cette page :



Commentaires :





Rejoignez
la communauté
Planete Voyage


+ de 160 000 membres

+ un kit voyage offert


Votre destination favorite ?




Comparez 20 voyagistes :


Vols
   De vers
 
Départ :
Retour :