Accueil > Océanie > Les perles noires de Polynésie

Comparez 20 voyagistes :


Vols
   De vers
 
Départ :
Retour :

Les perles noires de Polynésie

Plages de sable blanc, lagons à eaux turquoises à perte de vue, la Polynésie française semble être la destination parfaite pour s’évader. C’est aussi un ensemble d’archipels fait d’authenticité et de mystère. Les célèbres perles noires de Polynésie contribuent par leur renommée et leur beauté au rayonnement de ce territoire.

perle

 

Les perles noires, fierté Polynésienne

Les Parau, nom des perles en Polynésie française, rythment le quotidien des habitants. Les récoltes donnent lieu à de nombreuses festivités. L’île de Manihi, au sein de l’archipel des Tuamotu, regorge de ces perles. Ces petits trésors proviennent de fermes au sein desquelles on élève des huîtres.

Les techniques de culture ont été initiées par les japonais puis elles se sont transmises dans l’Océan Pacifique ; mais la Polynésie française en est le premier producteur. Une école de greffe d’huitres a même été ouverte.

beurk

Les huîtres perlières polynésiennes sont réputées pour leurs tons nacrés allant de coloris clairs à des coloris plus sombres en passant par le vert ou le violet. Les perles noires polynésiennes font le bonheur des japonais, qui sont les premiers consommateurs.

Les perles ont fait leur entrée dans les civilisations aux environs de l’an -5500 dans les cérémonies funéraires du golf persique et de l’Océan Indien. Au cours du temps elles ont été reconnues pour leur caractère exotique, séducteur et mystique. Nombreux sont les créateurs de mode qui s’en sont inspirés ou leur ont donné une place centrale dans leur collection ; Karl Lagerfield, Jean Paul Gauthier ou en Alexander McQueen ont succombé aux charmes des perles noires de Tahiti.

 

La mystification des perles

Le mythe de perles noires est entretenu par leurs conditions de conservations qui laissent libre cours à de nombreuses interprétations. En effet, elles contiennent une faible quantité d’eau qui doit être constante.

po

Ainsi, pour conserver leur splendeur naturelle il faut les tenir à l’abri des sources de chaleur et les garder dans un coffre contenant une petite source d’hydratation. De plus, elles ne peuvent pas être conservées ou portées avec des bijoux faits d’autres matériaux, ce qui leur a conféré la réputation d’être des « amantes exclusives ».

En plus de s’adonner aux différentes activités nautiques, culturelles et artistiques polynésiennes, les visiteurs peuvent profiter des ateliers de montage, proposés par des bijoutiers professionnels. C’est l’occasion idéale d’être initié à la confection des boucles d’oreille, des pendentifs ou colliers.

chi

Les couples peuvent en profiter pour réaliser eux même leur bagues de fiançailles, par exemple ; rien de tel pour doter ce séjour d’un souvenir inoubliable. Les fermes perlières proposent aussi des visites guidées.

Amoureux des bijoux ou pas, personne ne reste indifférent aux perles noires polynésiennes. Elles ne cessent de nourrir mythes et fantasmes divers tant elles sont belles et mystérieuses à la fois. Les femmes apprécient l’allure séductrice qu’elle confère. Les îles polynésiennes regorge d’activités perlières auxquels les visiteurs aiment être initiés.

 

Vidéo : Les perles noires de Polynésie


Notez cet article :
Les perles noires de Polynésie 4.19/5 - 21 votes




Partagez cet article :

Auteur : Planete Voyage

Rejoignez la communauté Planete Voyage

Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Voyage


+ de 160 000 membres

+ un kit voyage offert


Votre destination favorite ?




Comparez 20 voyagistes :


Vols
   De vers
 
Départ :
Retour :